Siemens et Bombardier discuteraient d'une coentreprise ferroviaire

le 11/04/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Siemens et Bombardier discuteraient d'une coentreprise ferroviaire

Le conglomérat industriel allemand Siemens et le groupe canadien Bombardier sont en discussions avancées sur un rapprochement de leurs activités de matériel de transport ferroviaire au sein d'une coentreprise, affirment Bloomberg et Reuters de source proche du dossier. Les deux groupes ont refusé de commenter l'information. Le rapprochement, qui pourrait être conclu d'ici à la fin juin et devrait passer sous les fourches caudines de plusieurs autorités de la concurrence, pourrait se heurter à l'opposition des syndicats des deux groupes.

Au cours des dernières années, Bombardier, Siemens et le français Alstom - trois des plus importants fabricants d'équipements ferroviaires au monde - ont régulièrement discuté de l'association de leurs activités dans ce secteur. La nécessité d'une concentration est devenue impérieuse depuis la création en 2015 de CRRC Corp, issu de la fusion des deux premiers acteurs chinois.

L'information a fait bondir le cours de l'action Bombardier de 5,4% en première moitié de séance à la Bourse de Toronto, tandis que celui de Siemens atteignait un record historique de 129,80 euros dans l'après-midi (+1,9%).

Sur le même sujet

A lire aussi