Le surcroît de risque de l’Euro PP sur l’obligataire classique n’est pas flagrant

le 16/03/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Selon une étude académique, bien que de plus petite taille, les émetteurs d'Euro PP n'affichent pas des ratios de crédit fondamentalement moins sains que les émetteurs d'obligations classiques.