Renault dément avoir enfreint les règles sur les émissions

le 16/03/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Renault dément avoir enfreint les règles sur les émissions
(Bloomberg)

Renault oppose un «démenti formel» aux soupçons de triche aux tests d'homologation de moteurs énoncés par la Répression des fraudes (DGCCRF), a indiqué à l'AFP Thierry Bolloré, le directeur délégué à la compétitivité et numéro deux du groupe automobile français. «Tous les véhicules ont été homologués conformément à la réglementation en vigueur», a-t-il déclaré. «Renault réaffirme que ses véhicules ne sont pas équipés de logiciels truqueurs», a-t-il précisé. La DGCCRF, dans un rapport dont Libération, mardi, et l'AFP, hier, ont eu connaissance, soupçonne Renault de «stratégies frauduleuses» depuis plus de 25 ans pour fausser les tests d'homologation. La DGCCRF enquête sur les moteurs diesel Euro 5 et Euro 6, homologués à partir de septembre 2009. Thierry Bolloré dément également l'absence de délégation de pouvoir aux directeurs généraux du groupe, qui rendrait Carlos Ghosn directement responsable des éventuelles malversations. Il affirme qu'elles ont été communiquées à la DGCCRF.

Sur le même sujet

A lire aussi