Les dirigeants de PSA et de GM tentent d’apaiser les craintes en Allemagne

le 15/02/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Les dirigeants de PSA et de General Motors sont en Allemagne pour tenter d'apaiser les inquiétudes des autorités et des syndicats locaux sur les conséquences d'un éventuel rachat par le constructeur automobile français d'Opel, la branche européenne déficitaire de son homologue américain. La...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi