Rolls-Royce décide de solder une affaire de corruption dans trois pays

le 17/01/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le motoriste britannique versera au total 671 millions de livres aux autorités judiciaires britanniques, américaines et brésiliennes.

Rolls-Royce a préféré lever l’incertitude. Le motoriste britannique a annoncé hier soir qu’il avait accepté de payer une série d’amendes au Royaume-Uni, aux Etats-Unis et au Brésil afin de solder une affaire de corruption, vieille de plus de quatre ans, qui impliquait des intermédiaires à l...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi