Takata transige avec la justice américaine

le 16/01/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe japonais Takata a accepté vendredi de plaider coupable des accusations portées contre lui par le département américain de la Justice dans le cadre d'un accord d'un milliard de dollars (942 millions d'euros) pour mettre un terme à l'enquête pénale ouverte dans le dossier des airbags...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi