Fiat Chrysler veut éviter un «Dieselgate» aux Etats-Unis

le 13/01/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le constructeur est accusé d’avoir installé un logiciel de gestion du moteur sans le déclarer. Mais toute comparaison avec Volkswagen est prématurée.

Fiat Chrysler Automobiles (FCA) craint d’être pris dans la tourmente d’un possible «Dieselgate» aux Etats-Unis. L’Environmental Protection Agency (EPA) et le California Air Resources Board (CARB) viennent d'émettre un avis d'infraction à l’encontre du constructeur italo-américain. Les autorités...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi