L’Etat empoche 1,1 milliard d’euros en cédant des titres Engie

le 11/01/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L’Etat empoche 1,1 milliard d’euros en cédant des titres Engie
(Photo Bloomberg)

L'Etat français a récolté mercredi 1,14 milliard d'euros en cédant 100 millions d'actions Engie, soit 4,1% du capital. IL prévoyait initialement de vendre 90 millions de titres à travers un placement institutionnel accéléré annoncé mardi soir. Le placement a été réalisé au prix de 11,40 euros, soit dans la partie basse de la fourchette de 11,37-11,93 euros qui avait été fixée. Il fait ressortir une décote de 4,5% par rapport au cours de clôture de l'action Engie mardi. Celle-ci abandonnait 3,27% mercredi à 11,54 euros vers 13 heures.

L'Etat, qui restera l'actionnaire de référence de l'énergéticien, est contraint de vendre alors que l'action traite à ses plus bas historiques, afin de financer le renflouement et le démantèlement d'Areva. Bruxelles a autorisé mardi cette opération, qui prévoit une augmentation de capital de 5 milliards d'euros du groupe de nucléaire, dont 4,5 milliards à la charge des pouvoirs publics. 

Société Générale CIB a participé en tant que joint global coordinator et joint bookrunner à ce placement accéléré, aux côtés de Goldman Sachs

Sur le même sujet

A lire aussi