Ipsen paye le prix fort pour se renforcer en oncologie

le 10/01/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le laboratoire français débourse 575 millions de dollars pour les actifs en cancérologie de Merrimack et pourrait verser jusqu’à 450 millions supplémentaires.

Opération majeure pour Ipsen et la première pour David Meek, directeur général depuis l’été dernier. Le laboratoire rachète les actifs en oncologie au niveau mondial du groupe américain Merrimack pour un montant pouvant dépasser le milliard de dollars. Cette transaction inclut essentiellement les...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi