Engie voit plus clair dans le nucléaire belge

le 14/12/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La révision du montant des provisions pour couvrir le démantèlement des centrales était l'une des conditions à une mise en Bourse de la filiale belge.

Le parc des sept réacteurs nucléaires belges exploités par Engie va coûter 1,8 milliard d’euros supplémentaires au groupe d’énergie. Mais, paradoxalement, la remise à plat attendue des provisions pour le démantèlement et la gestion de l'aval du cycle du combustible de ces centrales éclaircit un...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi