Bruxelles veut simplifier la TVA sur le commerce en ligne

le 02/12/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'extension au commerce en ligne transfrontalier des biens du guichet unique déjà en place dans les services va mettre à l’épreuve la confiance entre administrations fiscales.

Cinq à sept milliards d’euros de recettes supplémentaires: c’est l’estimation faite par la Commission européenne d’une réforme radicale de la taxation des ventes en lignes. Actuellement, les biens importés achetés en ligne entrent libres de taxe dans l’Union européenne quand leur valeur déclarée...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi