Reynolds fait monter les enchères auprès de BAT

le 15/11/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le cigarettier américain souhaiterait que son actionnaire de référence British American Tobacco améliore son offre sur le solde de son capital.

Déjà contrôlé à plus de 42% par British American Tobacco (BAT),  le cigarettier Reynolds American n’entend pas pour autant faciliter la tâche de son actionnaire de référence. Plusieurs sources ont confié aux agences de presse Bloomberg et Reuters que le groupe américain, numéro deux du marché...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi