Valeant s’apprête à vendre ses bijoux de famille

le 03/11/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe pharmaceutique négocie la vente de plusieurs actifs, dont le relais de croissance Salix. Le japonais Takeda serait candidat

Criblé de dettes, visé par plusieurs class actions et menacé de poursuites par le ministère de la Justice américain, Valeant Pharmaceuticals est contraint de vendre. Le laboratoire canadien a admis mardi soir qu’il négociait la vente de Salix Pharmaceuticals, spécialisé dans les traitements...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi