Total craint l’impact du désinvestissement sur l'offre de pétrole

le 20/10/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Faisant écho, à l'occasion de la conférence Oil & Money, à des préoccupations exprimées par le ministre de l'Energie saoudien Khalid al-Falih, Patrick Pouyanné, le PDG de Total, a évalué hier entre 5 et 10 millions de barils par jour (bpj) la part de la demande que la production ne suffirait...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi