Le Brexit commence à coûter cher aux compagnies de transport

le 19/10/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Après EasyJet, Ryanair a abaissé ses prévisions de résultats sous l'effet de la chute du cours de la livre depuis le référendum.

La compagnie aérienne low-cost irlandaise Ryanair est la première d'Europe en nombre de passagers.
La chute de la livre pourrait entraîner une baisse du prix moyen des billets d’avion de Ryanair de 15% pendant l'hiver.
(Crédit European Union)
Le Brexit n’est pas encore enclenché. Mais il s’est déjà matérialisé dans les comptes de plusieurs groupes du Royaume-Uni. Depuis les résultats du référendum du 23 juin, la chute de 17% de la livre par rapport au dollar et de 14% par rapport à l’euro commence à provoquer de sérieux dégâts....

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi