SFR profite des bonnes dispositions du marché du crédit

le 18/10/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’opérateur, filiale d’Altice, a refinancé l’équivalent de 2,3 milliards d’euros de dette sur le marché. Il étend sa maturité et réduit ses frais financiers.

A l’offensive pour parachever sa prise de contrôle totale de SFR, Altice poursuit également son activité pour alléger son endettement. Le câblo-opérateur, propriété de Patrick Drahi, a annoncé hier le refinancement de 2,3 milliards d’euros de dettes de sa filiale française auprès d’investisseurs...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi