Afflelou engage son processus de retour en Bourse

le 17/10/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Afflelou engage son processus de retour en Bourse
(rea)

Frédéric Poux, le PDG du groupe Afflelou, et Didier Pascual, directeur général délégué, tiendront mardi matin une conférence de presse pour présneter les activités du réseau de magasins d'optique, «dans le cadre de son projet d’introduction en bourse» pour lequel la société a déposé une demande d'enregistrement de son document de base à l'AMF. Celle-ci doit encore rendre sa réponse. La société espère lancer l'IPO dans les prochaines semaines et avant fin 2016, pour ce qui devrait être la plus grosse entrée en Bourse de l'année à Paris (devant Maisons du monde au printemps).

Sous LBO depuis 2012, le groupe Afflelou a mandaté Crédit Agricole CIB, BNP Paribas et JPMorgan pour préparer son retour en Bourse. Le capital du groupe d’optique est détenu par Lion Capital (35%), la Caisse de dépôt et placement du Québec (30%), Apax (13%), Alain Afflelou lui-même (13%) et le management (9%). 

Pour l'exercice clos à fin juillet dernier, le groupe a dégagé un chiffre d'affaires de 345 millions d'euros. Le chiffre d'affaires total de ses réseaux, franchisés inclus, ressort à 692 millions d'euros. L'augmentation de capital réalisée lors de l'IPO permettrait de désendetter l'enseigne d'opticiens, qui présente une dette nette de 5,7 fois l'Ebitda à fin juillet. Le groupe vise un ratio inférieur à 3 fois l'Ebitda à fin juillet 2017. Il a aussi signé un refinancement bancaire dont le tirage reste conditionné à l’introduction en bourse.

Afflelou «estime que les ventes de ses réseaux pourront atteindre un montant compris entre 745 millions d’euros et 760 millions d’euros au titre de l’exercice clos le 31 juillet 2017. Par ailleurs, le groupe se fixe pour objectif d’atteindre un taux de croissance annuel des ventes de ses réseaux compris entre 7 % et 9 % sur les exercices clos les 31 juillet 2018 et 31 juillet 2019», indiquait la société le 7 octobre dans son communiqué de résultats. «Sur la base de ces ventes réseaux, le groupe prévoit de réaliser un EBIT d’environ 70 millions d’euros au titre de l’exercice clos le 31 juillet 2017». 

 

 

Sur le même sujet

A lire aussi