Nissan veut des compensations pour investir outre-Manche

le 30/09/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Avant d'investir davantage dans son usine britannique de Sunderland, Nissan souhaite un accord avec le Royaume-Uni sur des compensations en cas d'éventuels coûts douaniers liés au Brexit, a déclaré hier son PDG Carlos Ghosn. Le constructeur automobile doit décider début 2017 à quel site de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi