Le gouvernement refuse de reprendre la dette de la SNCF

le 20/09/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Un rapport remis hier au Parlement estime que la situation des finances publiques ne le permet pas.

Le 8 juin dernier, en pleine grève des cheminots, le Premier ministre Manuel Valls évoquait une possible reprise de tout ou partie de la dette de la SNCF par l'Etat et la création d'une caisse d'amortissement. Mais le président de la SNCF Guillaume Pepy, qui réclamait ce coup de pouce, ne sera...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi