La spéculation repart dans les télécoms en France

le 16/09/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La spéculation repart dans les télécoms en France
(Photo DR.)

La rumeur d'une nouvelle tentative de consolidation dans les télécoms français resurgit. Selon BFM TV, Stéphane Richard, le PDG d'Orange, a indiqué mardi devant des investisseurs que les discussions ont repris entre les acteurs, même si Orange n'en est pas l'auteur. Ces propos, rapportés par les analystes de Natixis, ont été confirmés par un porte-parole d'Orange. En revanche, Bouygues a "catégoriquement" démenti toute reprise des discussions. Altice (maison-mère de SFR) a également démenti. Iliad n'a pas fait pas de commentaire.

Ces déclarations rapportées par BFM TV dans l'après-midi ont fait progresser le secteur à la Bourse de Paris. Orange a fini en hausse de 2,02%. Bouygues a gagné 2,81%, SFR est resté stable et Iliad a pris 1,71%.

Lors d'un road-show organisé en milieu de semaine par BofA Merrill Lynch, Philippe Marien, le nouveau directeur général délégué de Bouygues, et Eric Heatjens, le directeur financier de la filiale de télécoms, sont revenus sur les raisons de l'échec du plan de rapprochement avec Orange en début d'année. Selon eux, ce projet n'est plus d'actualité mais ils ont admis, d'après le compte rendu de BofA Merrill Lynch, que Bouygues Telecom « serait disposé à participer à la consolidation mais seulement en tant qu'acheteur ».

Sur le même sujet

A lire aussi