L’affaire de corruption en Ouzbékistan coûtera cher à Telia

le 16/09/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le montant de 1,4 milliard de dollar proposé par les autorités américaines et néerlandaises ne remet toutefois pas en cause la politique de dividende de l’opérateur suédois.

Le dossier de corruption en Ouzbékistan risque de coûter très cher à Telia. L’opérateur télécoms suédois a annoncé hier que les autorités américaines et néerlandaises lui proposent de régler tous les litiges en cours en versant un montant global d’environ 1,4 milliard de dollars (12 milliards de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi