Bayer signe la plus importante acquisition allemande à l’étranger

le 15/09/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le géant de la pharmacie et de l’agrochimie devra payer 66 milliards de dollars dette incluse pour s’emparer de l’américain Monsanto. Le succès n'est pas garanti.

Bayer signe la plus importante acquisition allemande à l’étranger
La direction de Bayer s'est engagée à ce que la note de crédit du groupe reste investment grade.
(Photo Bayer.)
La quatrième tentative était la bonne. Alors qu’il courtisait sa cible Monsanto depuis mai, Bayer a finalement convaincu le spécialiste américain des semences Monsanto d’accepter une offre qui le valorise 66 milliards de dollars (58,8 milliards d'euros) dette comprise. Ceci constitue la plus...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi