Le Brexit rebat les cartes chez les foncières britanniques

le 12/07/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Si leur valorisation a fortement baissé, le faible endettement des sociétés foncières cotées leur permettra de faire des acquisitions à bon prix.

Le Brexit rebat les cartes chez les foncières britanniques
(© Fotolia)
Après le choc du Brexit, la crise est loin d’être terminée pour les sociétés foncières britanniques cotées en Bourse (Reits). La décision prise par plusieurs fonds immobiliers de suspendre leur cotation à la suite d'un afflux des demandes de rachat pourrait contraindre ces fonds à puiser dans...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi