Le scandale des logiciels truqués pèse toujours sur Volkswagen

le 01/06/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Grâce à une reprise de provisions de 309 millions, le groupe allemand affiche une légère hausse de son bénéfice d’exploitation à fin mars.

Le scandale des logiciels truqués pèse toujours sur Volkswagen
(Crédit Bloomberg)
Volkswagen (VW) espère dorénavant avoir connu le pire. Marqué par le scandale de ses émissions polluantes dans les moteurs diesel, le constructeur automobile allemand a publié hier un bénéfice net en recul de 19,3% à 2,36 milliards d’euros au titre du premier trimestre 2016, contre 2,4 milliards...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi