Hong Kong perd la faveur de Wanda pour sa filiale d’immobilier

le 31/05/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe chinois devra débourser 4 milliards d’euros pour retirer sa société de la Bourse avant d’envisager une cotation à Shanghai ou à Shenzhen.

Les arbitrages entre les deux principales places boursières chinoises pourraient se multiplier. Dalian Wanda Group, le conglomérat du milliardaire chinois Wang Jianlin, lance une offre de retrait sur sa filiale immobilière, Dalian Wanda Commercial Properties, introduite seulement fin 2014 sur la...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi