L’accord de recapitalisation d’Areva se fissure un peu plus

le 27/05/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe a rompu les discussions avec son client finlandais TVO concernant le chantier d'OL3. Un accord est indispensable à la vente de l'activité réacteurs à EDF.

L’Etat va assumer une recapitalisation de 5 milliards d’euros chez Areva.
(DR)
La menace finlandaise plane plus que jamais sur la tête d’Areva. L’électricien finlandais TVO, en conflit depuis des années avec le groupe français sur le chantier de la centrale d’Olkiluoto-3 (OL3), a officialisé hier la rupture de leurs discussions. «Nous pensions être proches d'une solution...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi