Nissan prend le contrôle de Mitsubishi à moindre coût

le 13/05/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Pour 1,9 milliard d’euros, le partenaire de Renault prend 34% du capital du constructeur japonais en difficulté.

Carlos Ghosn, PDG de Nissan et de Renault.
Carlos Ghosn, PDG de Nissan et de Renault, s’est félicité d’une opération «gagnant-gagnant».
(Photo Nissan.)
Nissan vole au secours de Mitsubishi Motors. Le constructeur japonais, partenaire de Renault, profite du scandale de tromperie qui éclabousse son compatriote Mitsubishi pour en prendre le contrôle. A travers une augmentation de capital de 237 milliards de yens (1,9 milliard d’euros), Nissan va...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi