L’industrie automobile est minée par les multiples enquêtes pour fraude

le 25/04/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’action Mitsubishi Motors a perdu 42% en trois jours, tandis que Volkswagen a provisionné 16,2 milliards d’euros en 2015 pour ses logiciels truqués.

Test d’émissions polluantes automobiles.
Test d’émissions polluantes.
(Photo UE)
La pression réglementaire s’accentue sur les constructeurs automobiles, à la suite du scandale des émissions polluantes déclenché à l’automne dernier par Volkswagen. Mitsubishi Motors en a été la principale cible la semaine dernière, après avoir admis mercredi qu’il avait falsifié des tests d...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi