La fraude concerne la quasi-totalité des entreprises

le 15/04/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les cas d'usurpation d’identité arrivent en tête, devant la cybercriminalité et la fraude interne, montre l’enquête DFCG/Euler Hermes.

La fraude constitue, avec le numérique et la fiscalité, l’un des trois principaux chantiers sur lesquels planchera cette année la DFCG (Association nationale des directeurs financiers et du contrôle de gestion), a indiqué hier cette dernière lors d’un point presse. En partenariat avec Euler...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi