Numericable réapparaît sur le marché de la dette high yield

le 07/04/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Absent du marché depuis près de deux ans, l'opérateur a placé 5,17 milliards de dollars de nouvelles obligations. D'autres refinancements devraient suivre.

Numericable.
Numericable a dû offrir une prime à ses investisseurs en proposant hier un coupon supérieur à 7%.
(Bloomberg)

Emetteur high yield averti, Numericable-SFR n’a pas hésité longtemps pour profiter de la réouverture du marché de la dette après plusieurs semaines de chahuts. L’opérateur de télécoms contrôlé par Altice, le groupe de Patrick Drahi, a placé hier 5,17 milliards de dollars d’obligations avec une maturité de 10 ans, soit le plus gros montant de l’année outre-Atlantique devant les 3,35 milliards de dollars émis par Western Digital la semaine dernière.

Initialement, Numericable-SFR visait une taille d’opération de l’ordre de 2,25 milliards de dollars, mais le retour de l’appétit pour le risque des investisseurs et la clarification de la situation du marché des télécoms en France, après l’abandon définitif du projet de rachat de Bouygues Telecom par Orange, l’ont incité à aller au-delà.

Les investisseurs redoutaient que le groupe doive émettre plus de dette pour financer les rachats d’actifs auprès d’Orange, ce qui avait pesé sur ses obligations ces dernières semaines. Selon des sources de marché, la demande pour les nouveaux titres a atteint plus de 5 milliards de dollars. L’opération était dirigée par JPMorgan avec BNP Paribas, Deutsche Bank, Barclays, BofA Merrill Lynch, Crédit Agricole, Goldman Sachs et Morgan Stanley comme teneurs de livre.

Cette émission, la première pour Numericable-SFR depuis avril 2014, constituait un test important pour l’opérateur et sa maison mère Altice. Après avoir déboursé 50 milliards de dollars dans des acquisitions entre 2014 et 2015 pour constituer son empire, Patrick Drahi s’est engagé dans une phase d’intégration des différents actifs et de refinancement de la dette.

La nouvelle souche high yield à 10 ans servira à refinancer 450 millions de crédit revolving ainsi que la ligne de 2,4 milliards de dollars d’échéance 2019. Les détenteurs de ces titres ont la possibilité d’exercer des options de remboursement dès le mois prochain.

Numericable a toutefois dû offrir une prime à ses investisseurs. Les obligations émises hier portent un coupon qui devrait s'établir à 7,375%, tandis que celles qui seront rachetées offrent un coupon de 4,875%. Ce prix était une façon pour le groupe d’assurer le succès de son retour sur le marché et de préparer les prochains refinancements. Les titres Altice International de maturité 2019, qui offrent un coupon de 8%, pourraient être les prochains sur la liste.

Sur le même sujet

A lire aussi