Mannai obtient les feux verts pour racheter GFI

le 06/04/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Les deux conditions préalables à l'entrée du groupe qatari Mannai au capital de GFI Informatique ont été levées. Saisi au titre du contrôle des investissements étrangers en France, le ministère de l'Economie a donné son feu vert. De même, les services de la concurrence de la Commission européenne...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi