Bouygues Telecom devra prouver la valeur de son célibat

le 04/04/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'échec des négociations avec Orange, moins d'un an après le rejet de l'offre de SFR, place la filiale de Bouygues seule face à la fragilité de son modèle.

S’il s’emparait de SFR, Bouygues Telecom devrait céder des actifs, mais «serait en mesure d’éviter tout départ contraint» de salariés. Photo Bloomberg.
Célibataire endurci. Pour la deuxième fois en moins d’un an, Bouygues Telecom n’est pas allé au bout des discussions de mariage menées avec deux de ses concurrents. Après avoir repoussé les avances de SFR en 2015, Bouygues a renoncé à son projet avec Orange. Face aux demandes de Bouygues, qui...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi