Le départ d’Hedi Slimane pèse sur Kering

le 01/04/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le départ d’Hedi Slimane pèse sur Kering
(Bloomberg)

Les départs s'accélèrent dans la mode. Yves Saint Laurent, l'une des marques phare de Kering, a annoncé le départ de Hedi Slimane, artisan du renouveau de la maison de couture qui a connu, sous sa houlette, la plus forte croissance de l'ensemble des griffes du groupe de luxe, propriétaire de Gucci, Bottega Veneta ou Stella McCartney.  Avec une progression moyenne annuelle de près de 30%, Saint Laurent a doublé ses ventes en l'espace de quatre ans, passant de 354 millions d'euros à la fin 2011 à près d'un milliard (974 millions) à la fin de l'an dernier. Hedi Slimane avait été nommé directeur artistique de Saint Laurent en 2012. « Ce qu'a accompli Yves Saint Laurent ces quatre dernières années restera comme un chapitre unique dans l'histoire de la maison. Je suis très reconnaissant à Hedi Slimane (...) »​, souligne François-Henri Pinault, PDG de Kering, dans un communiqué. La nomination de son successeur devrait intervenir rapidement. Le styliste belge Anthony Vaccarello serait, selon le Women's Wear Daily, le mieux placé. L'annonce de son départ fait perdre 2,16% à l'action Kering en fin de matinée, contre un repli de 1,8% pour le CAC 40.

Ce départ s'ajoute à celui de Raf Simons, qui n'a pas souhaité renouveler son contrat chez Dior (LVMH) et n'a toujours pas été remplacé, et à celui d'Alber Elbaz chez Lanvin pour cause de désaccord avec la propriétaire de la maison de couture, et qui vient d'être remplacé par Bouchra Jarrar.

Sur le même sujet

A lire aussi