Areva réduit ses coûts face à la baisse de l'uranium

le 09/03/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’Etat va assumer une recapitalisation de 5 milliards d’euros chez Areva.
(DR)

Areva, qui a perdu 2 milliards d’euros en 2015, se concentrera sur les économies, en raison de la chute des cours de l'uranium, et envisage de supprimer 100 à 200 emplois supplémentaires en 2016, a déclaré hier à Reuters Jacques Peythieu, vice-président d'Areva Mines. Areva n'a pas l'intention d'investir dans de nouveaux projets de développement de l'uranium, a-t-il ajouté.

A lire aussi