Eramet ne veut plus assumer seul les fins de mois de sa branche nickel

le 19/02/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe appelle son partenaire calédonien STCPI à prendre en charge sa part du plan de restructuration de la Société Le Nickel.

Face aux difficultés de sa filiale de nickel, Eramet met son partenaire la Société Territoriale Calédonienne de Participation Industrielle (STCPI) au pied du mur. «Nous faisons les fins de mois de la Société Le Nickel (SLN) depuis la fin 2015. Nous avons voté une rallonge pour tenir jusqu’au...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi