Vivarte prépare une remise à plat de ses covenants

le 04/02/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le futur plan à trois ans élaboré par la nouvelle direction prévoit de revenir à des covenants relatifs, plus adaptés à sa nouvelle structure.

Vivarte demande une nouvelle tolérance à ses créanciers. Le groupe de prêt-à-porter soumettra au vote demain une résolution visant à prolonger jusqu’en novembre 2016 l’exemption de test de covenant dont il bénéficie depuis décembre 2014. Vérifié normalement tous les trimestres, ce covenant fixe...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi