Vodafone discute d'un échange d'actifs avec Liberty Global

le 05/06/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Vodafone discute d'un échange d'actifs avec Liberty Global

Des échanges d'actifs, oui. Une fusion, non. L'opérateur télécoms britannique Vodafone a assuré dans un communiqué publié vendredi matin qu'il ne discutait pas d'une fusion avec le câblo-opérateur américain Liberty Global. Il a toutefois précisé envisagé l'échange de certains actifs avec lui. L'agence Bloomberg rapportait auparavant que les deux groupes discutaient de toute une série de transactions, dont une fusion. "Il n'est pas certain que cela aboutisse à une transaction et il n'y a non plus aucune certitude sur les actifs qui seront en définitive concernés", a expliqué Vodafone dans un communiqué.

La capitalisation boursière de Vodafone, deuxième opérateur mobile mondial, est de 91 milliards d'euros contre 41 milliards d'euros pour Liberty, ce dernier étant présent dans 12 pays européens, dont le Royaume-Uni, l'Allemagne et les Pays-Bas. Concernant les liens que les deux entités pourraient éventuellement nouer, les analystes interrogés par Reuters pensent qu'elles pourraient envisager des opérations pays par pays comme par exemple au Royaume-Uni où Vodafone pourrait nouer un partenariat avec Virgin Media. Un analyste estime de son côté que Vodafone serait peut-être disposé à se séparer de Vodafone Pays-Bas en échange de Virgin Media.

A lire aussi