Un rapport parlementaire pointe les risques du projet Areva-EDF

le 08/07/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Une reprise de l'activité réacteurs nucléaires d'Areva par EDF risque d'avoir un impact négatif en termes de prises de commandes et le sens industriel d'une telle opération pose question, selon un rapport d'information parlementaire publié mercredi. Les députés Marc Goua (PS) et Hervé Mariton (Les Républicains) s'interrogent dans un rapport d'information sur les conséquences de ce projet en soulignant qu'il "pourrait théoriquement avoir un impact négatif sur le carnet de commandes d'Areva NP". "Il est en effet possible que les exploitants et ensembliers concurrents d'EDF hésitent à renforcer le carnet de commandes du nouvel Areva NP, qui deviendrait théoriquement concurrent de ses propres clients", écrivent-ils.

A lire aussi