Michel Sapin pointe du doigt l'endettement d'Altice

le 22/06/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Interrogé par RFI sur l'endettement d'Altice, qui a dévoilé une offre à 10 milliards d'euros sur Bouygues Telecom, le ministre des Finances Michel Sapin a répondu : «il faut faire attention à ne pas fonder un empire sur le sable de l'endettement.» Le gouvernement français a déjà signifié dimanche, par la voix du ministre de l'Economie Emmanuel Macron, qu'il n'était pas favorable à un mariage de Bouygues Telecom et de Numericable-SFR en raison des risques qu'elle fait peser sur les emplois et les investissements. Michel Sapin a souligné que les autorités de la concurrence devraient donner leur aval «parce que si c'est pour tout concentrer et faire monter tous les prix, je pense que personne ne serait gagnant».

A lire aussi