H&M souffre du dollar fort

le 25/06/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Hennes & Mauritz (H&M) prévoit pour le reste de l'année un impact «très négatif» du renchérissement du coût de ses achats avec la vigueur du dollar, qui a déjà pesé sur ses résultats du deuxième trimestre. Le groupe suédois, deuxième chaîne mondiale de prêt-à-porter derrière l'espagnol Inditex, s'approvisionne à 80% en Asie où il règle ses fournisseurs en dollars et réalise la plupart de ses ventes en Europe. H&M, dont le titre chutait en Bourse ce matin, a précisé à l'occasion de la publication de ses comptes du premier trimestre, que les facteurs extérieurs affectant ses achats, comme le prix des matières premières, l'inflation, les capacités de production des fournisseurs, l'achat de devises et les coûts de transport avaient tous exercé un impact négatif sur le trimestre écoulé. Le groupe a souligné que la situation pourrait même s'aggraver au deuxième semestre en raison de de la hausse substantielle du dollar.

A lire aussi