La fusion Shell-BG est acceptée par l'antitrust américain

le 16/06/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Les autorités américaines ont donné leur feu vert au projet de rachat par Royal Dutch Shell de son concurrent BG Group, premier blancseing officiel pour la plus grande fusion dans le secteur pétrolier en plus de dix ans. L'opération, que les deux compagnies veulent boucler début 2016, doit encore obtenir le feu vert de tous les marchés où BG est présent, soit l'Union européenne, la Chine, l'Australie et le Brésil. Royal Dutch Shell a annoncé début avril le rachat de BG Group pour 47 milliards de livres (64,34 milliards d'euros), dans le but de réduire l'écart avec l'américain Exxon Mobil, première "major" mondiale.

A lire aussi