Les cadres de Spie souhaitent céder leurs actions de la société

le 04/06/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les cadres et dirigeants de Spie, ainsi que les salariés représentés par le FCPE, vont céder des actions existantes pour un montant brut maximum compris entre 89,8 millions et 127,4 millions d'euros, en fonction de la fourchette indicative de 14,50 à 17,50 euros par action annoncée le 1er juin en vue de son introduction en Bourse. Cette cession s'entend hors exercice intégral de la clause d'extension et de l'option de surallocation. Avec les actions mises en vente via ces deux clauses par les actionnaires financiers de Spie, le montant des actions vendus pourrait atteindre 299,1 millions à 346,6 millions d'euros, selon le prix d'offre. L'introduction en Bourse est par ailleurs accompagnée d'une augmentation de capital en numéraire pour un montant brut d'environ 700 millions d'euros. La fixation du prix de l'offre est prévue le 9 juin et le début des négociations des actions sur Euronext le 10 juin.

A lire aussi