Areva prévoit une recapitalisation significative

le 31/07/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le besoin de financement résiduel du groupe nucléaire atteindra 3,4 milliards d’euros d’ici à 2017.

Aiguillonnés par Bercy, Areva et EDF ont dévoilé hier le protocole d’accord qui formalise la refonte de leur partenariat industriel et financier. Le groupe nucléaire en difficulté cédera à l’énergéticien français entre 51% et 75% du capital d’Areva NP pour un montant estimé à 2 milliards d’euros, sur la base d’une participation située en haut de fourchette. Les fonds propres de la filiale sont ainsi valorisés 2,7 milliards d’euros, ce qui correspond à un multiple d’excédent brut d’exploitation (Ebitda) de 8 fois pour 2015.

Areva et EDF, pressés par Bercy, ont revu leur partenariat industriel et financier. Illustration La Graphique.
ZOOM
Areva et EDF, pressés par Bercy, ont revu leur partenariat industriel et financier. Illustration La Graphique.

A lire aussi