Les majors pétrolières protègent leurs dividendes à tout prix

le 19/01/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le prix actuel du pétrole ne permet plus de couvrir la rémunération des actionnaires. Les groupes vont accroître leur endettement.

La menace s’amplifie. Alors que les prix de l’or noir s’enfoncent sous la barre symbolique des 30 dollars le baril, la soutenabilité des dividendes des producteurs de pétrole suscite de plus en plus de doutes. La question du «dividende va rester au cœur du débat en 2016 autant qu’elle a pu l’être...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi