Volkswagen n’exclut pas de nouvelles provisions

le 21/10/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Volkswagen pourrait devoir mettre de côté davantage que les 6,5 milliards d’euros déjà provisionnés pour couvrir les coûts de la fraude aux tests anti-pollution si le scandale a un impact négatif sur les ventes de voitures, a déclaré mercredi le président du directoire Matthias Müller. «Les 6,5...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi