Vivendi pousse Ubisoft et Gameloft dans leurs retranchements

le 23/10/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les deux éditeurs de jeux vidéo vont devoir réduire leur décote s’ils veulent échapper à Vincent Bolloré. Vivendi détient déjà plus de 10% de leur capital.

Fidèle aux méthodes de son premier actionnaire Vincent Bolloré, Vivendi fait monter à petit feu la pression sur Ubisoft et Gameloft. Le groupe de médias a annoncé hier s’être renforcé au point de franchir le seuil des 10% du capital des deux éditeurs de jeux vidéo. Avec 10,39% d’Ubisoft, contre 6...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi