UberPOP voit sa peine alourdie en appel

le 07/12/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La filiale française d’Uber a été condamnée lundi en appel à une amende de 150.000 euros pour avoir présenté comme du covoiturage UberPOP, offre payante de transport entre particuliers aujourd’hui suspendue, selon la décision consultée par Reuters. La filiale du spécialiste américain des voitures...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi