Total optimise le coût de sa dette avec une obligation synthétique

le 26/11/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe pétrolier a utilisé pour la première fois cet instrument sophistiqué. Similaire à une obligation, le produit permet d’obtenir un meilleur coupon.

Encore peu fréquent, l’usage des obligations synthétiques devrait gagner en notoriété. Total a émis hier sa toute première opération de ce type. Cette structure de financement avait été expérimentée l’année dernière par le groupe allemand Fresenius Medical Care et par son premier actionnaire...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi