TF1 se cherche un avenir en dehors des recettes publicitaires

le 30/10/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe de télévision négocie le rachat de la société de production Newen pour compenser la stagnation, au mieux, du marché de la publicité.

Pour avoir dirigé sa filiale de télécoms de 2001 à 2005, Gilles Pélisson connait les rouages du groupe Bouygues. Une expérience utile au moment où il prendra en février 2016 les commandes de TF1. Groggy depuis l’arrivée de la TNT en 2005, la filiale de télévision de Bouygues peine à retrouver son...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi