Telenor s’inquiète de l’évolution du dossier VimpelCom

le 04/11/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’opérateur du milliardaire russe Mikhaïl Fridman a passé 900 millions de dollars de provisions dans le cadre de l’enquête sur ses activités en Ouzbékistan.

Le dossier VimpelCom pèse de plus en plus sur le norvégien Telenor. L’opérateur télécom russe a annoncé hier qu’il allait passer une provision de 900 millions de dollars en raison de l’enquête pour corruption menée par les autorités américaines et néerlandaises concernant ses activités en...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi